Nantes: En 2017, les commerces de périphérie pourront ouvrir un dimanche ECONOMIE L'accord pour 2017 a déjà été trouvé entre les syndicats et associations de commerçants...

Les commerces ouverts le dimanche 11 décembre 2016 à Nantes - J. Urbach/ 20 Minutes

F.B. o Publié le 14.12.2016 à 17:59 o Mis à jour le 14.12.2016 à 18:17 Pour la troisième année consécutive, les commerces des centres-villes de la métropole nantaise étaient autorisés à ouvrir exceptionnellement leurs portes les deux dimanches après-midi précédant Noël, à savoir les 11 et 18 décembre 2016. Mais pour 2017, le dispositif sera légèrement différent. Quatre syndicats de salariés (CFDT, Unsa, CFE-CGC, CTFC), trois organisations patronales (Medef, CGPME, UPA) et deux associations de commerçants (Plein centre, Unacod) ont en effet trouvé et signé, ce mercredi après-midi, un accord valant pour 2017. Les galeries marchandes rentrent dans le jeu Le texte prévoit d’une part que seuls les commerces de centres-villes et centre-bourgs pourront ouvrir le dimanche 17 décembre 2017 de 12h à 19h. D’autre part, tous les commerces, y compris les magasins et centres commerciaux de périphérie, pourront ouvrir exceptionnellement le second dimanche, qui tombera un 24 décembre, de 10h à 17h. Comme les années précédentes, seuls les « salariés volontaires » devront travailler. « Ces ouvertures sont à chaque fois un succès » « C’est une belle avancée », se félicite le Medef, qui militait pour une ouverture dominicale à tous les magasins, quelle que soit leur situation géographique. « C’est un accord intelligent, qui exprime un vrai équilibre entre les souhaits des uns et des autres. C’est, de plus, un accord de plus en plus majoritaire puisque deux signataires supplémentaires nous ont rejoints », se réjouit l’Unsa.

> A lire aussi : Nantes: La galerie Beaulieu accepte de rester fermée les dimanches avant Noël

« Il était essentiel que ces ouvertures puissent perdurer en 2017. Elles sont à chaque fois un succès, tant sur le plan de l’attractivité que du chiffre d’affaires », confirme l’association Plein centre. Dimanche dernier, 82 % des commerçants du centre-ville nantais ont ouvert leurs portes. Un accord sur trois ans la prochaine fois Les prochaines discussions porteront sur un accord de trois années (2018,2019 et 2020) afin d’avoir « davantage de visibilité ». Cet accord triennal couvrira les dimanches travaillés et les jours fériés travaillés dans les grandes surfaces et galeries marchandes. « Les choses vont peut-être de nouveau évoluer. Tout dépendra des discussions », explique la CFE-CGC.