Il s’agit de dire “Faut que çà bouge” au gouvernement concernant la loi travail (dite loi El Khomri). Nous appelons tous les syndicats de salariés, tous les jeunes à participer à ces rassemblements lors desquels des représentants iront porter à la préfecture la liste de nos exigences à faire remonter au gouvernement.

Lors de ces rassemblements, une prise de parole unique de l’intersyndicale (CFDT, CFTC, CFE/CGC, UNSA, FAGE) aura lieu :

  • à Nantes par un représentant des étudiants (FAGE)
  • à Saint-Nazaire par un représentant de la CFDT

Nous devons être les plus nombreux possibles pour porter notre message d’exigence.

  1. retrait de la barémisation des indemnités prud’homales
  2. modification des mesures supplétives sur le temps de travail
  3. retrait des dispositions sur le licenciement économique (aux juges d’apprécier des difficultés économiques de toute l’entreprise)
  4. renforcement du rôle intermédiaire et incontournable de la branche
  5. reconnaissance du fait syndical
  6. retrait des mesures sur le forfait jour
  7. amélioration du CPA avec la création d’un compte temps

C’est sur ces points précis que l’UNSA, la CFDT, la CFE/CGC, la CFTC et la FAGE de Loire Atlantique attendent des réponses gouvernementales.

En fonction des réponses, nous prendrons nos responsabilités…

160309_1.png

160309_2.png